Participation de la Congrégation à l’effort national

Dès le début d’août 1914,

les soeurs du dispensaire de Saint-Nazaire 1914, dont Soeur Marguerite-Marie,

sont sur place et « rendent les plus grands services aux malades et blessés ».

Voici ce qu’écrit le médecin chef du service au sujet de Soeur Marguerite:

« a accompli ses fonctions avec un zèle et un dévouement inlassable et une compétence parfaite…

Infirmière remarquable à tous les points de vue. »

A Blain, Vertou, Missillac, Mouchamps, Savenay, Nantes, et en de nombreux autres lieux,

des Soeurs se dévouent avec courage et compétence au service des soldats blessés !

Et bien sûr à Saint-Gildas, après la proposition de  Soeur Saint-Charles.

La Commission de Centralisation des secours répond dès le 11 août :

pour remercier « sincèrement de votre patriotique concours … »

Au total, 420 soldats ont été soignés à Saint-Gildas des Bois,

de septembre 1914 à août 1917.

Quelle audacieuse générosité, digne du Père DESHAYES !

Exemple pour nous aujourd’hui ?

11 Novembre 2018 à Saint-Gildas

Commémoration et exposition ont permis aux habitants de se souvenir,

et peut-être de s’engager à oeuvrer pour la PAIX !

Ces 2 bouquets ont comme vases 2 obus datant de la guerre 14-18 :

mémoire et prière en ce jour de réconciliation !

 

-