Elle est comprise dans l’ensemble architectural de la Maison-Mère des sœurs de l’Instruction Chrétienne, dites de Saint-Gildas. Cet ensemble s’est développé à partir des bâtiments de l’ancienne abbaye bénédictine acquise par le Fondateur de la Congrégation, Gabriel Deshayes, en 1828. Un certain nombre d’extensions y ont été ajoutées au fur et à mesure de l’évolution des besoins de la Congrégation.

En 2002, une réflexion sur la démographie globale de la Congrégation et les besoins d’encadrement conclut à la nécessité de créer une structure de type EHPAD, gérée par une association.

La Maison Michelle Guillaume est gérée par l’Association Michelle Guillaume, association à but non lucratif, de type loi 1901, avec un conseil d’administration de 14 membres, composé de membres laïcs et religieux. Elle est habilitée à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale.

La Maison Michelle Guillaume reçoit en priorité des sœurs âgées de Congrégation de Saint-Gildas, et se doit de leur donner les moyens de vivre jusqu’au bout en fidélité à ce qui a fait leur vie religieuse apostolique dont la dimension de vie communautaire est une dimension intégrante ;

Elle est aussi ouverte à des soeurs d’autres congrégations, des religieux ou des prêtres. Suivant la demande et conformément à ses statuts, la Maison Michelle Guillaume accueille également des personnes laïques désirant y résider.

Tous les résidents quels qu’ils soient, quelle que soit leur appartenance cultuelle, ou leurs convictions personnelles ont droit au même respect.

Hébergement

La chambre

A l’exception d’une chambre double permettant l’accueil d’un couple, ou,
à défaut de deux personnes acceptant la cohabitation, les chambres sont individuelles,

Chaque chambre est équipée :

  • d’une salle d’eau avec lavabo et WC accessible handicapé
  • d’une sonnette d’appel,
  • d’une prise de téléphone, et de télévsion,
  • d’un poste d’écoute pour la sonorisation (assurant les liaisons internes et une liaison avec la chapelle de la Maison Mère).

Chaque résident à la possibilité de la personnaliser en y apportant son propre mobilier,

pour autant qu’il soit adapté à son état de santé. Il peut la décorer comme il le souhaite,
de manière à en faire un véritable «chez soi.».

La chambre est un lieu privatif, respecté comme tel par tous.
Sauf cas de force majeure, cette chambre reste celle du résident durant tout le temps de son séjour à la Maison Michelle Guillaume

La restauration

Le temps du repas est fondamental.
Pour en faire un temps de convivialité et d’échanges entre les Résidents, il est important de respecter le rythme de chacun.

Les tables de 5 à 6 couverts favorisent la communication entre les Résidents, qui, autant que possible sont placés suivant les affinités.

Toutes ceux qui le peuvent prennent leur repas en salle à manger (actuellement, deux lieux de restauration).

Celles et ceux qui sont plus fatigués sont servis en chambre, sur plateaux chauffants.
Des membres du personnel apportent leur aide à celles et ceux qui sont le plus en difficulté.

Animations

L’établissement favorise les initiatives destinées à ouvrir la maison sur la vie de l’extérieur : commune, écoles, familles, autres structures.

  • plusieurs fois par an sont organisées des animations en commun avec les Maisons de Retraite voisines, le Foyer ADAPEI, l’Abbaye …..
  • Durant l’été sont particulièrement appréciées les rencontres et les échanges avec les Sœurs en mission hors département, en Afrique au Mexique, en Angleterre ou Irlande qui viennent présenter leurs activités dans ces régions.
Vue d’ensemble

de la Maison

Michelle Guillaume,

– avec en arrière plan –

l’abbatiale

et son superbe clocher.

Pour lire le livret accueil, cliquez ci-dessous
-